Utilizamos cookies propias y de terceros para realizar labores analíticas y mostrarle publicidad relacionada con sus hábitos de navegación. Al continuar navegando aceptas nuestra Política de Cookies.

L’électrothérapie utilise les champs magnétiques comme un moyen de pénétrer plus profondément dans les tissus vivants et d'obtenir une stimulation thérapeutique plus en profondeur que ce que le permet la stimulation électrique appliquée directement sur la peau. Nous sommes plus perméables aux champs magnétiques qu’aux flux de courant électrique.

Les êtres humains vivent plongés dans un champ magnétique. Il nous enveloppe dès notre naissance. Il oriente les oiseaux dans leurs migrations et, grâce à la boussole, a dirigé de nombreux navigateurs bien avant l'apparition du GPS. La nouveauté, c'est de découvrir que des types de champ déterminés sont capables d'élever la densité du tissu osseux d'une hanche atteinte d'ostéoporose, de collaborer à la cicatrisation d’une blessure ou de diminuer un processus inflammatoire tel que la bursite ou la tendinite.

L'onde courte et les micro-ondes appliquées de manière pulsée peuvent être considérées comme magnétothérapie de haute fréquence puisque sans pratiquement aucun effet thermique ses indications et son efficacité sont dus exclusivement au composant magnétique.

La magnétothérapie proprement dite n'a pas de composant capacitif comme l'onde courte et n'utilise pas de fréquences élevées comme les micro-ondes. Les magnétrons actuels sont des appareils qui génèrent des champs magnétiques pulsés à une fréquence comprise entre 10 Hz et 50 Hz. Cette dernière peut varier en fonction de la pathologie. Ces appareils d’électrothérapie incluent généralement des programmes adaptés aux diverses maladies qui permettent de traiter et aussi de choisir de modifier les différents paramètres pré-établis.

Les magnétrons travaillent avec des champs magnétiques n'ayant aucun effet thermique. Il s'agit d'un champ magnétique créé dans un solénoïde auquel on applique un courant alternatif de basse fréquence.

Les patients appellent habituellement le magnétron le « tube » puisque lorsqu'ils se couchent dans le lit, le solénoïde qui les entoure en a la forme. Le « tube » passe du lit à la zone à traiter de façon manuelle ou mécanique. Sur certains appareils, on peut même programmer plus d’un traitement ou un déplacement permettant de traiter tout le corps avec une amplitude réglée.

Le succès de la magnétothérapie a conduit à différentes modalités avec une bibliographie rare quant à ses effets. On parle ici de tout type et variété d'aimants à placer sur les zones douloureuses, semelles, oreillers, matelas et ainsi de suite et des techniques appelées magnétiques ou de magnétothérapie.

APPLICATIONS DE LA MAGNÉTOTHÉRAPIE LES PLUS COURANTES

En traumatologie : lombalgie, dorsalgie, cervicalgie et arthrose.

Médecine sportive : entorses, contractures, bursites, tendinites.

Neurologie : névralgies, céphalées, douleur fantôme.