Utilizamos cookies propias y de terceros para realizar labores analíticas y mostrarle publicidad relacionada con sus hábitos de navegación. Al continuar navegando aceptas nuestra Política de Cookies.

A.Galindo, J.Guijarro, MªJ. Vidal.

Kinésithérapeutes
Objectifs généraux

  • Créer un vaste protocole regroupant les diverses pathologies englobées dans le diagnostic de l’épaule douloureuse et qui à son tour pourra être appliqué par la majorité des kinésithérapeutes.
  • Favoriser une hygiène posturale qui évite de nouvelles récidives.
  • Encourager l’exercice physique à la fin de la rééducation comme mesure d’éducation sanitaire, en tenant compte des différentes sphères sociales.

Objectifs spécifiques

  • Améliorer la fonctionnalité et la qualité de vie du patient dans sa réinsertion professionnelle et/ou sportive.
  • Diminuer l’inflammation et maintenir ou récupérer l’amplitude articulaire.
  • Rééquilibrage musculaire.
  • Éliminer ou soulager la douleur dans la mesure du possible.
  • Corriger les postures antalgiques.
  • Rééducation du rythme scapulo-huméral.
  • Appliquer un traitement spécifique selon la pathologie et le patient.

Définition
Les concepts de la scapulalgie, d’épaule douloureuse et de périarthrite scapulo-humérale indiquent une douleur et un déficit fonctionnel de l’épaule.

Autant que possible, on devra préciser l’origine ou la cause de cette douleur. Il peut s’agir de:

  • Douleurs irradiées, d’origine neurologique, vasculaire, cardiologique ou intestinale.
  • Douleurs d’origine articulaire, péri-articulaire, incluant la bursite, les pathologies tendineuses (tendinites et ruptures) et les capsulites.

Dans la majorité des cas, les pathologies étant à l’origine de ces douleurs sont nombreuses. C'est pourquoi le terme d'épaule douloureuse est accepté lorsqu'il est difficile de préciser l'unique cause à l'origine de cette pathologie.

Kinésithérapie en orthopédie