Utilizamos cookies propias y de terceros para realizar labores analíticas y mostrarle publicidad relacionada con sus hábitos de navegación. Al continuar navegando aceptas nuestra Política de Cookies.

Traitement de Lifting Facial Non Chirurgical

La flaccidité faciale est l’une des manifestations les plus redoutées du temps qui passe, et l’une des plus manifestes. L’affaissement des tissus du visage a lieu lorsque le tissu conjonctif (chargé de maintenir l’union entre le muscle et la peau) s’affaiblit peu à peu. La peau produit moins d’élastine et de collagène et commence à perdre sa faculté d’adaptation au muscle. C’est alors que l’affaissement de la paupière commence à se manifester, ce qui crée l’impression d’avoir de “petits yeux” ou les pommettes lourdes, ce qui rallonge les traits du visage par l’effet de pesanteur. La peau du cou se relâche et le tissu du menton commence à manifester ce que l’on appelle communément “double menton”.

L’action de AUTOMATIC VITALTERM est d’une grande importance : elle permet une meilleure oxygénation des tissus faciaux grâce à l’amélioration de la circulation, et remet en place les muscles s’étant affaissés suite à l’affaiblissement du tissu conjonctif. Grâce à cette technique, ce tissu resserre ses liens fibreux pour renforcer la connexion peau/muscle. Cette méthode contribue également au drainage des toxines et des liquides en rétention qui sont transportés jusqu’aux ganglions lymphatiques pour leur élimination ultérieure de l’organisme à travers l’urine.

Les résultats obtenus permettent de modeler les muscles du visage : relever l’arc sourcilier (l’oeil semble plus grand), remettre les pommettes en place (les joues semblent mieux définies, ce qui modifie la forme du visage), dissimuler le rictus (les rides sont moins prononcées) et permettre à la peau d’acquérir une fraîcheur incomparable.

Le protocole de traitement est simple, mais doit être suivi à la lettre afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles. Le traitement commence par la base du cou et se termine sur le front. La taille des accessoires doit être proportionnelle à la surface de travail choisie. La pression à réaliser doit être homogène et continue.

Le produit à appliquer doit être raffermissant, tenseur, et avec un effet de lifting.

La puissance à utiliser doit correspondre à la sensation subjective du client. Les chiffres suivants vous sont donnés à titre indicatif : cou (70-99), menton (30), joues (70-99), rictus (50), lèvres (25-35), région orbiculaire (25-35), front (40-60). On recommande de réaliser l’application sur une moitié du visage puis l’autre. Il est également conseillé de tendre un miroir à la cliente pour qu’elle puisse elle-même constater les changements intervenus dans sa physionomie pendant le traitement. 75

Le mode de traitement est de deux à trois séances par semaine, 10 à 20 fois en fonction du problème. Un traitement d’entretien est conseillé une fois par mois. Il est important de suivre le traitement un jour sur deux car l’effet se fait davantage ressentir le jour qui suit l’application.

Les résultats obtenus lors de la première séance du traitement sont spectaculaires, car la peau et les muscles ne sont pas habitués à un effet biologique d’une telle puissance, et deviennent plus modérés au cours des séances qui suivent, car la récupération des tissus a débuté et les symptômes sont moins manifestes. Il est important de souligner que le résultat de ce traitement est intimement lié aux besoins individuels du client et de sa physionomie particulière.

Les personnes aux traits anguleux (aux pommettes marquées, par exemple) ont davantage tendance à présenter flaccidité dans les pommettes que celles aux traits plus arrondis. L’effet de la pesanteur est plus important chez certaines personnes – sa correction biologique par la technique AUTOMATIC VITALTERM l’est tout autant.

Chez les hommes, bien que les résultats ne soient pas aussi spectaculaires, ils sont efficaces, aussi bien au niveau du derme que de l’épiderme. Cela vient du fait que la musculature masculine est plus forte et stable d’un point de vue génétique – il en est de même du tissu conjonctif. La flaccidité n’est donc pas aussi prononcée que chez les femmes (où le tissu conjonctif est génétiquement plus faible et la peau plus fine), les conditions biologiques n’étant pas les mêmes. Toutefois, les conséquences de l’oxygénation interne, de l’hyperémie cutanée et de l’augmentation du métabolisme sont les mêmes chez les hommes et les femmes.

Il faut faire attention à bien humidifier la peau durant l’application du traitement, particulièrement chez les hommes. La présence d’une importante pilosité faciale peut interférer avec le traitement esthétique, si la professionnelle ne s’assure pas de la bonne conductibilité du courant. Il faut donc utiliser une quantité suffisante de gel neutre de contact pendant tout le traitement pour garantir le bon déroulement de la séance.

TRAITEMENT DE LIFTING FACIAL

RÉSUMÉ DU RÉSULTAT
Avant Après (une séance de 20 minutes)
Aspect de la modèle avant le traitement.
On applique le gel conducteur à l’aide d’un pinceau.
On applique le produit raffermissant facial au moyen d’un massage dans la zone du visage traitée.
On applique le gel conducteur à l’aide d’un pinceau.
On met l’appareil en marche.
On applique le coupleur coaxial. On doit commencer par la clavicule et traiter la base du cou et le cou (sans passer audessus de la base du cou, où se situe la glande thyroïde).
On traite la zone du menton, et on change ensuite de plan pour passer au visage d’un mouvement ferme et assuré. L’applicateur doit rester en parfait contact avec la peau à tout moment.
On procède au traitement du rictus et des lèvres.
On passe ensuite au traitement des divers muscles du visage.
On passe le gel conducteur dans la zone supérieure du visage, et on applique le coupleur coaxial sur la tempe, la pommette et la joue.
On diminue la puissance de l’appareil de 20-35% pour réaliser l’application sur la zone orbiculaire.
On masse la partie inférieure (effet d’élimination des toxines) et supérieure (raffermissement de l’arc sourcilier) de l’oeil.
Au terme du traitement, on offre un tissu à la cliente pour qu’elle puisse nettoyer elle-même l’oeil sans avoir peur de faire rentrer le produit cosmétique.
On retire l’excès de gel neutre non absorbé par la peau. Il est conseillé de tendre un miroir à la cliente une fois la première moitié du visage terminée pour qu’elle puisse elle-même observer le résultat.
On continue le traitement sur l’autre moitié du visage, en appliquant de nouveau le principe actif du produit cosmétique. On recommence le même protocole de travail.
Le résultat final après 20 min de traitement est excellent : la peau acquiert une meilleure texture, elle est lumineuse et fraîche, les muscles du visage sont rehaussés et retrouvent leur place initiale. L’effet de rajeunissement est immédiat. On peut compléter par un maquillage.
TYPE DE TRAITEMENT : Lifting Facial Non Chirurgical
NOMBRE DE SÉANCES : 12-15 séances
DURÉE D’UNE SÉANCE : 20 minutes (10 minutes environ sur chaque côté)
FRÉQUENCE DES SÉANCES : 2 à 3 fois par semaine
PRODUIT UTILISÉ : Gel conducteur, produit raffermissant.
Présence de pattes d’oie. Flaccidité faciale, manque d’hydratation et de nutrition, vieillissement.
PARTIES A TRAITER : Cou et visage
POSITION DU CLIENT : Le client doit être allongé sur le dos.
ACCESSOIRES : - COUPLEUR COAXIAL :  
-Type d’application : Application circulaire de moyenne pression.
-Taille de la plaque : La deuxième taille des coupleurs coaxiaux.
MODE D’APPLICATION :

Faire pénétrer le produit raffermissant au moyen d’un massage. Passer le gel conducteur sur le cou et la moitié du visage à l’aide d’un pinceau. Sélectionner la moitié gauche ou droite du visage. Commencer dans le bas du cou, au niveau de la clavicule. Remonter en faisant des cercles avec le coupleur coaxial, avec une pression continue et en insistant sur les rides, en mouvements de va et vient. Eviter la glande thyroïde, située au centre du cou. Appliquer la plaque du menton jusqu’au bas de l’oreille. Recommencer plusieurs fois. Placer la plaque sur la lèvre supérieure. Remonter du rictus jusqu’à l’oreille. Répéter plusieurs fois. Ces applications le long du cou et dans le bas du visage durent 5-6 minutes, en allant toujours vers le haut et sans repasser sur une zone déjà traitée. De cette manière, les muscles du visage sont stimulés, ce qui augmente l’irrigation sanguine. Retirer la plaque et réduire la puissance de l’appareil à zéro. Appliquer le gel conducteur sur le reste du visage à l’aide d’un pinceau : paupières, poches sous les yeux et front. Régler l’appareil sur une puissance faible pour traiter la région oculaire, extrêmement sensible. Passer la plaque sur la cavité oculaire en suivant la direction des sourcils. Réaliser une application en glissant le long de la zone (et non pas circulairement), ce qui permet d’éviter une sensation désagréable pour le client et le risque de faire rentrer le produit dans l’oeil. Travailler sur la cavité oculaire pendant 2 ou 3 minutes environ. Augmenter la puissance de l’appareil, car on arrive au terme du traitement de la région oculaire. Remonter sur le front et travailler sur les rides du front et au-dessus du nez. Il faut garder à l’esprit que la température doit être agréable pour le client à tout moment.

COMPLEMENTS SOUHAITABLES : Un masque raffermissant. Une crème spécifique au problème de flaccidité qui renforce les effets du traitement.
RESULTATS OBTENUS :

En comparant la partie droite et gauche du rictus, la partie où a eu lieu le traitement par rapport à celle qui n’a pas encore été traitée, on remarque une élévation considérable du rictus, l’atténuation des rides et l’hydratation de la peau, qui donnent un apparence plus joviale, plus détendue.

CONTRE-INDICATIONS : Aucune
COMMENTAIRE : La peau doit être préparée avant le début du traitement : bien nettoyer toute la zone de maquillage. La puissance de l’appareil doit toujours être adaptée à la zone particulière traitée. Des traitements d’entretien sont conseillés une à deux fois par mois.
Avant Après

1ère ETAPE : Traitement de Lifting Facial Non Chirurgical (LFNC)

1-2. Cou.
3. Sous le menton.
4. Au-dessus du menton.
5. Rictus.
6. Pommette. Descendre vers le menton. Monter jusqu’au rictus.
7. L’oeil, fermé (puissance très faible).
8. Pattes d’oie (augmenter la puissance).
9. Cernes.
10. Front - horizontal.
11. Front - vertical.
Kinésithérapie esthétique