Utilizamos cookies propias y de terceros para realizar labores analíticas y mostrarle publicidad relacionada con sus hábitos de navegación. Al continuar navegando aceptas nuestra Política de Cookies.

Juan José Gascó Esparza
Diplômé en Kinésithérapie à l’École de Kinésithérapie de Valencia.

La pubalgie du footballeur est une entité qui n’est pas clairement définie. En outre, il s’agit d’une pathologie qui peut provoquer une incapacité totale ou partielle à la pratique du sport, chose qui ne profite ni aux joueurs ni aux clubs de football. La pubalgie se caractérise par une douleur à l'insertion des adducteurs au niveau du pubis. Elle sera plus ou moins grave en fonction du stade de la maladie dans lequel nous nous trouvons. Cette douleur est causée par l’inflammation des adducteurs au niveau de leur insertion pubienne, ce qui provoque aussi la plupart du temps une inflammation du périoste. La cause de la pubalgie n’étant pas encore clairement définie, nous ne pouvons donc pas appliquer de traitement définitif. La prévention est le premier traitement à effectuer. Cette dernière passe par un renforcement correct des abdominaux, des semelles pour un bon appui et par des gestes sportifs correctement effectués. En plus du traitement préventif, on devra effectuer une bonne préparation physique avec des pauses ainsi que des charges bien calculées. Si la douleur persiste malgré cette prévention, il faudra prévoir d'autres techniques de traitement afin de combattre l'inflammation et la fibrose au niveau de l'insertion :
-Technique de Cyriax : Sur l’origine et sur l’insertion
-courants analgésiques au niveau de l’insertion
-massage avec de la glace
-massage décontracturant et relaxant des adducteurs
-étirements
-élévation progressive des : abdominaux, fessiers, ischio-jambiers, quadriceps, abducteurs et adducteurs.

-augmentation progressive des charges sportives
-infiltrations.

-anti-inflammatoires par voie orale ou intramusculaire
-électrolyse au niveau du tendon
Si la douleur persiste malgré toutes ces techniques, il faudra envisager une chirurgie.

Cette étude a pour but d’évaluer une autre thérapie, à savoir l’induction myofasciale dans le traitement de la pubalgie du footballeur.

Kinésithérapie du sport