Utilizamos cookies propias y de terceros para realizar labores analíticas y mostrarle publicidad relacionada con sus hábitos de navegación. Al continuar navegando aceptas nuestra Política de Cookies.

Auteurs : Enrique Barroca, Kinésithérapeute, Médecine de rééducation.

Miguel Leccese Kinésiologue
L’hernie discale constitue l’une des nombreuses pathologies de la colonne vertébrale. Cette hernie peut comporter des caractéristiques particulières lorsqu’elle provoque une irritation par la compression des racines nerveuses sur différents niveaux. Les dommages les plus fréquents, situés dans la colonne lombaire, apparaissent au niveau des racines nerveuses L4 et L5. Dans la majorité des cas, le traitement est conservateur et non chirurgical. Les traitements les plus fréquents sont la kinésithérapie, la prescription médicale, les infiltrations et les thérapies alternatives telles que l’acupuncture et l'hydrothérapie. Au sein de l’activité professionnelle du kinésiologue, nous disposons d’agents distincts de prophylaxie, de kinésithérapie et de physiothérapie qui peuvent être considérés comme conventionnels. L’hydrothérapie est un agent innovateur puisqu’il s’agit d'une activité physique dans laquelle l’eau est utilisée de manière thérapeutique. L'hydrothérapie compense ainsi l'effet préjudiciable exercé par la gravité, effet présent dans la majorité des sports pratiqués habituellement sur le sol. L’eau produit un nombre infini d’effets dans notre organisme, principalement dans l’appareil circulatoire, respiratoire, rénal et dans le système musculo-squelettique. Les facteurs physiques de l’eau tels que les facteurs thermiques, mécaniques et chimiques en font un agent thérapeutique agissant de manière bénéfique sur le patient lorsque des douleurs apparaissent. D'après les philosophes, le mot douleur («pain» en anglais vient de l’idée de punition («penalty» en anglais). Par conséquent, la douleur, telle que la définit le Comité de taxonomie de la International Association for the Study of Pain (IASP) est une «expérience sensorielle et émotionnelle désagréable liée à une lésion tissulaire existante ou potentielle ou décrite en termes d’une telle lésion». IASP, Comité de taxonomie, Classification of chronic pain. Descriptions of painsyndrome an definition of pain terms. Pain supplement 3 , 1986 (S 217), avec répercussion physique, psychologique, sociale et professionnelle. La douleur peut devenir omniprésente, bloquer les relations avec les autres et l’entourage immédiat. La question de la subjectivité de la douleur est primordiale puisqu’elle met l’accent sur le fait qu’il s’agit d’une expérience somato-psychique, mettant en évidence qu’une variété de facteurs divers peut causer ou aggraver la douleur, laquelle doit être considérée lors de l’évaluation et du traitement postérieur. Par conséquent, l’approche multidisciplinaire du traitement de la douleur comprenant les aspects médicaux, psychologiques et physiques est plus efficace que le traitement utilisant une seule modalité.

À partir de là, l’objectif fondamental proposé par cette thèse est de déterminer la relation qui existe entre le mal de dos chez les patients souffrant d'hernie discale au niveau lombaire (L5-S1) et son traitement par hydro-kinésithérapie. À cette fin, nous évaluerons le stade dans lequel se trouvent les patients avant de débuter le traitement correspondant. Enfin, nous définirons le rapport à la douleur de ces patients quant à la pathologie dont ils souffrent. Les autres objectifs à développer consistent à établir les règles et stratégies pour soulager la douleur et déterminer la condition fonctionnelle des patients après les avoir soumis à un traitement d'hydrokinésithérapie pour une durée de trois mois. Enfin, il faudra apprendre au patient à prendre soin de son dos et à adopter une mécanique corporelle adéquate. Il pourra ainsi améliorer ses capacités dans les activités de la vie quotidienne et en milieu professionnel.

Kinésithérapie en orthopédie