Utilizamos cookies propias y de terceros para realizar labores analíticas y mostrarle publicidad relacionada con sus hábitos de navegación. Al continuar navegando aceptas nuestra Política de Cookies.

AUTEUR
Antonio Montoro Gil
Diplômé en Kinésithérapie

1.- CONCEPT. INTRODUCTION

Le canal carpien est un canal étroit du poignet formé par les ligaments et les os. Le nerf médian, qui apporte les impulsions du cerveau à la main, passe par le canal carpien ainsi que les tendons qui permettent de fermer la main. En cas d’usage excessif des tendons, ces derniers s’enflamment à l’intérieur du canal et compriment le nerf médian. Outre les mouvements répétitifs, d’autres conditions peuvent provoquer la compression du nerf médian: arthrite, diabète, rétention d’eau, goutte et mauvais alignement des fractures, déséquilibres chimiques, tension émotionnelle et parfois changements hormonaux chez les femmes.

Le syndrome du canal carpien peut être causé par la réalisation de mouvements répétitifs et stressants ou par le fait de garder la même position durant des périodes prolongées. Ce syndrome fait référence aux troubles traumatiques cumulatifs (CTD), une maladie qui attaque le système musculo-squelettique et qui touche principalement les nerfs et le flux de sang des mains et des poignets.

Ce syndrome est connu depuis de nombreuses années. Les emballeurs de viande ont commencé à se plaindre de douleur et de perte de la fonction de la main vers 1860. Ces douleurs étaient principalement attribuées à une mauvaise circulation. La nature des tâches a toutefois changé au fil des ans. Actuellement, de nombreux travaux sont hautement spécialisés et nécessitent l’usage répétitif d’un petit nombre de muscles seulement. Avec l’augmentation du nombre de personnes ayant recours aux ordinateurs et aux claviers et l’intérêt croissant à améliorer la santé des travailleurs, le syndrome du canal carpien est une réelle préoccupation pour les employeurs et les professionnels de la santé. Des études récentes ont démontré que le syndrome du canal carpien, au même titre que d’autres troubles traumatiques cumulatifs, était de plus en plus courant tandis que d’autres troubles liés au travail connaissaient une stabilisation. De nombreuses sociétés recherchent le soutien des kinésithérapeutes afin de concevoir et de mettre en place des programmes de promotion de la santé et de prévention des troubles pour protéger leurs employés du syndrome du canal carpien.

Image 1. Le canal carpien est situé à la base de la paume. Il est formé par les os du poignet sur lesquels est tendu le ligament transverse du carpe. Une augmentation de la pression de ce canal affecte la fonction du nerf.

2.- MORBIDITÉ

Le syndrome du canal carpien touche les hommes et femmes de tout âge et s'observe généralement parmi les travailleurs qui effectuent des tâches répétitives d'un même mouvement des mains et des doigts durant des périodes prolongées. Le Département du Travail des États-Unis reconnaît le syndrome du canal carpien et autres troubles traumatiques cumulatifs, comme étant la cause de 48 % de toutes les maladies professionnelles. La maladie touche plus de cinq millions de Nord-Américains.

Le syndrome du canal carpien est apparu chez les emballeurs de viande, les ouvriers des lignes d’assemblage, les opérateurs de marteaux-piqueurs et les employés qui passent beaucoup de temps sur les ordinateurs ou machines à écrire. Le syndrome du canal carpien apparaît aussi bien chez les athlètes que chez les maîtresses de maison.

3.- SYMPTOMATOLOGIE

Les symptômes du syndrome du canal carpien sont généralement la douleur, l’engourdissement, la sensation de courant ou une combinaison de ces trois facteurs. L’engourdissement apparaît plus fréquemment au niveau du pouce, de l’index, du majeur et de l’annulaire. Les symptômes apparaissent plus fréquemment durant la nuit mais aussi le jour lors de la conduite ou de la lecture d’un journal. Les patients notent parfois une diminution de la force du poing, une lourdeur ou laissent tomber des objets. Dans les cas très sévères, on peut noter une perte permanente de la sensibilité et une atrophie des muscles de l’éminence thénar.

Les personnes souffrant du syndrome du canal carpien ressentent un engourdissement, une faiblesse et des brûlures dans les mains et les doigts. Si ces symptômes ne sont pas traités, ils peuvent donner lieu à des douleurs aiguës et persistantes. Le syndrome du canal carpien peut être si invalidant que la personne touchée sera contrainte d'arrêter de travailler et ne pourra effectuer de tâches domestiques simples. Dans les cas extrêmes, le syndrome du canal carpien oblige les personnes à se faire opérer et à s'arrêter de travailler un long moment ou définitivement puisque le fonctionnement de leurs mains se dégrade complètement.

En résumé, les symptômes les plus fréquents du syndrome du canal carpien sont les suivants:
1.- Fourmillement des doigts.

2.- Engourdissement des doigts.

3.- Douleur au niveau du pouce, pouvant s’étendre jusqu’au cou.

4.- Brûlures partant du poignet jusqu'aux doigts.

5.- Altérations du toucher ou sensibilité à la température.

6.- Engourdissement des mains.

7.- Difficulté à saisir des objets et effectuer des mouvements avec les doigts.

8.- Inflammation de la main et de l’avant-bras.

9.- Mains anormalement moites. Troubles végétatifs.

Kinésithérapie en orthopédie