Utilizamos cookies propias y de terceros para realizar labores analíticas y mostrarle publicidad relacionada con sus hábitos de navegación. Al continuar navegando aceptas nuestra Política de Cookies.

AUTEURS :

Diplômée en Kinésithérapie. Liliana E. Falcón
Personal Full Time Hospital «Dr. Julio C. Perrando» Resistencia- Chaco- Argentine.

Ida Cristina Burich, Kinésithérapeute.

Personal Full Time Hospital «Dr. Julio C. Perrando»
RÉSUMÉ :

Étude rétrospective de janvier 2000 à mars 2004 portant sur la révision d'antécédents cliniques de patients souffrant de lymphœdème ou ayant subi une chirurgie mammaire. Cette étude a pour but de déterminer l’incidence du lymphœdème suite à une mastectomie dans le service de Kinésithérapie et cherche à évaluer les résultats thérapeutiques.

Mots clés : lymphœdème, évaluation.

INTRODUCTION :

Le lymphœdème après mastectomie apparaît suite à l’atteinte tumorale ganglionnaire, la résection chirurgicale, l’inflammation ou la fibrose post radiation des ganglions axillaires. Cette condition génère un mécanisme d’obstruction mécanique avec ralentissement du flux lymphatique. Il existe donc une combinaison de surproduction de lymphe et d’obstruction évidente qui se traduit par une akinésie déjà décrite par Beninson, J en 1999. La diminution des mouvements des doigts, du poignet, du coude et principalement de l’épaule provoquent une plus forte stagnation lymphatique générant un cercle vicieux de douleur – immobilité – sensation de lourdeur – douleur.

Deux types de lymphœdème sont à distinguer, en fonction du temps d’apparition : le lymphœdème précoce, qui apparaît juste après l’opération et le lymphœdème tardif lié aux rayons.

La stase lymphatique, si elle est présente, peut être évacuée par voies collatérales. Une anastomose peut se former et l’augmentation de pression hydrostatique ouvre les jonctions intercellulaires et permet le passage des macromolécules (décrit par Casley-Smith 1980). Les macrophages augmentent dans la fente, phagocytant des protéines. Si ces mécanismes échouent, un œdème se forme, ce qui peut progressivement donner lieu à une fibrose du tissu.

Kinésithérapie Générale - Autres