Utilizamos cookies propias y de terceros para realizar labores analíticas y mostrarle publicidad relacionada con sus hábitos de navegación. Al continuar navegando aceptas nuestra Política de Cookies.

Rocío Alarcón Pato et Virginia Algaba Martín, Kinésithérapeutes à l’Université de Séville.

Ce travail de recherche a pour but de démontrer que la réalisation de programmes d’étirements des chaînes musculaires destinés à travailler la position adoptée pour le placement des banderilles (concrètement le style «por dentro») peut améliorer la réalisation de cette technique et prévenir les possibles lésions, notamment au niveau lombaire.

Pour effectuer ce projet de recherche, nous nous sommes intéressées au milieu de la tauromachie en nous dirigeant vers l'école taurine d'Écija (catégorie banderillero). Géographiquement, nous nous sommes limitées à la localité d'Écija, province de Séville, en développant notre étude du mois de novembre au mois d'avril.

La méthodologie employée sera basée sur une recherche bibliographique par le biais des bibliothèques, des hémérothèques, d'Internet, d'entretiens, d'enquêtes et d'analyses des résultats suite à l'application d'un programme d'étirements à travers deux enquêtes réalisées auprès d'élèves de l'école.

Les conclusions tirées de notre étude mettent en valeur l'acceptation du programme de la part des élèves et l'amélioration de la technique, au moins de manière subjective. Enfin, il convient de souligner que les sensations de fatigue ont elles aussi diminué, là encore de manière subjective de la part des élèves.

Mots clés : kinésithérapie, chaînes musculaires, banderilleros.

Kinésithérapie en orthopédie