Utilizamos cookies propias y de terceros para realizar labores analíticas y mostrarle publicidad relacionada con sus hábitos de navegación. Al continuar navegando aceptas nuestra Política de Cookies.

Traitement orbiculaire

Les ridules, que l’on nomme communément “pattes d’oie”, se manifestent sur le contour des yeux. Dû à la sensibilité extrême du tissu orbiculaire, elles sont généralement fines et profondes. La zone oculaire est la partie du visage la plus fragile et sensible, car la peau à cet endroit est délicate et mince (entre 0,33 et 0, 36 mm, quatre fois moins que le menton), et sa faible protection naturelle fait qu’elle se déshydrate davantage que le reste du visage. Son réseau circulatoire et lymphatique regroupe différentes caractéristiques : environ un tiers des vaisseaux sanguins reste inactif, car l’apport d’oxygène est inférieur par rapport à d’autres zones du corps, et les échanges métaboliques s’effectuent très lentement. La lenteur de la circulation lymphatique explique en partie l’apparition de poches suite à l’accumulation de liquides, la formation d’oedèmes, etc. Les fibres élastiques et collagènes du derme sont moins denses et se relâchent plus rapidement. En définitive, on peut affirmer que les tissus orbiculaires sont particulièrement susceptibles au vieillissement.

Les 22 petits muscles de la région oculaire facilitent un clignement d’yeux pratiquement constant, mais ne soutiennent pas la peau, ce qui augmente le risque d’apparition de rides. Les glandes sébacées et sudoripares, peu nombreuses et ayant subi des modifications, ne procurent qu’une pellicule hydrolipidique faible en acides gras et en eau. La peau est donc peu protégée et a tendance à s’assécher, d’où l’apparition de rides et de plis. Toutes ces caractéristiques font du contour des yeux une région dont il faut prendre
particulièrement soin. A partir de 25 ans, il est nécessaire de l’hydrater et de la protéger tous les jours afin de retarder l’apparition des rides. Les cosmétiques utilisés pour la zone oculaire doivent réunir diverses caractéristiques : il ne faut pas appliquer de principes actifs en forte concentration (la peau étant très fine, la pénétration est plus facile), mais au contraire avec un pH neutre, en respect avec le milieu interne.

En bref, la professionnelle de l’esthétique doit prêter une attention toute particulière à la peau qui se trouve autour des yeux, car, extrêmement fragile face aux agressions externes, et au mouvement intense des muscles, elle vieillit rapidement. Le traitement principal est préventif ; toutefois, l’état et la profondeur des pattes d’oies peuvent être améliorés. Il est conseillé pour cela de commencer ce traitement vers 25 ans, car c’est à cet âge que les symptômes apparaissent pour s’accentuer avec le temps.

La forme d’application du Système AUTOMATIC VITALTERM doit utiliser une pression constante et se localiser sur toute la zone orbiculaire. Le mode de traitement est de deux séances hebdomadaires 10 ou 15 fois, selon la gravité du problème. Une séance d’entretien est recommandée tous les mois.

TYPE DE TRAITEMENT : Pattes d’oie ou rides autour des yeux.
NOMBRE DE SÉANCES : 12-15 séances
DURÉE D’UNE SÉANCE : 10 minutes (5 minutes pour chaque oeil)
FRÉQUENCE DES
SÉANCES :
2 à 3 fois par semaine
PRODUIT UTILISÉ : Gel conducteur, produit anti-rides, produit raffermissant, pour le contour des yeux, et de régénération cellulaire.
Présence de pattes d’oie. Présence de pattes d’oie.
PARTIES A TRAITER : Contour des yeux et pattes d’oie.
POSITION DU CLIENT : Le client doit être allongé.
ACCESSOIRES :
- COUPLEUR COAXIAL :
 
-Type d’application : Petite application circulaire de moyenne pression.
-Taille de la plaque : Petite ou la deuxième taille des plaques, en fonction du problème et de la forme de la cavité oculaire.
MODE D’APPLICATION :

Faire pénétrer le produit choisi au moyen d’un massage du bout des doigts.
Appliquer le gel conducteur sur la surface affectée par les pattes d’oie à l’aide d’un pinceau.
Poser le coupleur coaxial le long du contour de l’oeil. Sélectionner une ride. Masser la surface de la patte d’oie circulairement avec un applicateur en utilisant une pression moyenne. Placer le coupleur coaxial d’une extrémité à l’autre de la ride.

Répéter l’opération avec la ride suivante. Le traitement doit durer environ 4 ou 5 minutes.

Recommencer l’opération sur l’autre oeil.

COMPLEMENTS
SOUHAITABLES :
Un masque anti-rides
RESULTATS OBTENUS : Les pattes d’oie s’atténuent, les rides perdent de leur profondeur et la peau est plus éclatante et hydratée.
CONTRE-INDICATIONS : Aucune connue.
COMMENTAIRE :

La peau doit être préparée avant de commencer le traitement : nettoyer toute la zone de maquillage, mascara compris.

La puissance de l’appareil à appliquer à proximité de l’oeil doit être moyenne.

On conseille des traitements d’entretien.

1ère ETAPE : Pattes d’oie

Kinésithérapie esthétique