Utilizamos cookies propias y de terceros para realizar labores analíticas y mostrarle publicidad relacionada con sus hábitos de navegación. Al continuar navegando aceptas nuestra Política de Cookies.

Traitement des poches sous les yeux
Traitement des paupières gonflées
Traitement d’élimination des toxines

Les poches sous les yeux se caractérisent par un gonflement de la paupière inférieure. Elles peuvent être provoquées par l’accumulation de liquides, la présence de graisse localisée ou pour une raison génétique. Le traitement des poches sous les yeux est un traitement complexe.

Premièrement, les poches sous les yeux d’origine aqueuse proviennent d’une modification des paramètres d’accumulation hydrique de la personne concernée. Cette altération organique provoque les poches inesthétiques comme la manifestation de l’incapacité du rein à éliminer et à drainer l’excès de liquide. Les responsables les plus communs des poches d’origine aqueuse peuvent être la fatigue et le manque de sommeil, l’excès d’alcool et de tabac.

Les poches sous les yeux peuvent être accompagnées d’un gonflement des paupières. Cette altération esthétique est due à une déficience de la microcirculation lymphatique du contour oculaire. Ce gonflement n’est pas nécessairement lié aux poches, mais il s’aggrave en leur présence. On l’observe généralement au réveil, après une nuit avec trop ou pas assez de sommeil. Il peut s‘accumuler pendant la nuit un liquide qui est facilement drainé la journée grâce aux multiples clignements d’yeux qui activent la microcirculation lymphatique. Une bonne hygiène de vie, avec un sommeil suffisant et en évitant la consommation d’alcool, reste la meilleure prévention contre les paupières enflées.

Cette variété de poches sous les yeux “aqueuses” qui se manifeste habituellement le matin au lever apparaît généralement lorsque l’on dort excessivement dans une position qui favorise le flux de liquide humoral jusqu’à la tête. C’est pourquoi il faut conseiller au client affecté par ces poches, indépendamment du traitement, de dormir avec un oreiller qui maintient sa tête élevée au-dessus du tronc.

Deuxièmement, les poches d’origine grasse sont le résultat d’une accumulation de tissu adipeux sous les yeux. Ces poches peuvent être dues à diverses causes, mais principalement au manque d’émulsion des graisses par le foie. Ceci peut s’observer lorsque la graisse sur laquelle repose l’oeil provoque de petites hernies qui appuient sur le tissu conjonctif et qui ont l’apparence de boursouflures localisées sous les yeux. Le traitement chirurgical remédie de façon permanente à ce type de poches, mais un traitement continu avec AUTOMATIC VITALTERM permet de les améliorer.

Troisièmement, lorsque les poches sont d’origine génétique, aucune technique actuelle ne peut garantir un résultat esthétique permanent. La biologie du client détermine leur réapparition continuelle. Le traitement esthétique est difficile 39 dans ces cas. Cependant, un traitement palliatif avec AUTOMATIC VITALTERM favorise le drainage des exsudats et améliore de manière significative l’aspect du client.

Il est facile de déterminer l’origine des poches en appuyant légèrement la paupière : dans le cas de poches par gonflement, il se forme un petite fossette qui disparaît lentement ; s’il s’agit de poches de graisse, la pression est constante, sans fossette caractéristique.

Les poches sont des manifestations du dysfonctionnement interne. Ainsi, il est difficile d’offrir une solution si la cause interne qui les provoque ne s’améliore pas. Il faut contrôler le système d’élimination des liquides de l’organisme (les reins) dans le cas de poches aqueuses et le système de régulation ou émulsion des graisses (le foie) dans le cas de poches d’origine graisseuse. Une visite médicale est conseillée au client pour définir la nature de ses poches selon son système organique.

Si l’on arrive à éliminer la cause de ces dysfonctions esthétiques, il est logique de penser que leur conséquence (les poches) sera aussi atténuée. Si, au contraire, on travaille exclusivement sur la manifestation du problème, on pourra atteindre un effet transitoire en fonction de chaque organisme.

Le traitement des poches cherche à améliorer l’élimination des toxines des liquides retenus et des exsudats du contour des yeux. Il est important d’améliorer la circulation lymphatique et la réduction du gonflement par la rétention de liquide.

Le traitement consiste à appliquer l’équipement AUTOMATIC VITALTERM en même temps qu’un produit cosmétique adéquat selon la nature des poches : pour celles d’origine aqueuse, on optera pour un produit aux principes actifs drainants ou de traitement orbiculaire ; pour les poches d’origine adipeuse, le choix se portera sur un produit aux principes lipolytiques. Le produit cosmétique sélectionné doit avoir une texture agréable pour sa pénétration. On donnera la priorité aux cosmétiques sous forme de gel, car les produits sous forme d’émulsion pourraient aggraver le problème.

On applique ensuite l’équipement AUTOMATIC VITALTERM comme le montrent les graphiques cijoints. L’opérateur doit réaliser l’application en toute confiance, avec assurance et détermination.

On doit réaliser le traitement avec AUTOMATIC VITALTERM selon les paramètres individuels de chaque client. La plaque passive se situe entre les omoplates et doit rester bien fixée au corps à chaque instant. Normalement, la pression exercée par le corps du client allongé sur le fauteuil suffit à assurer un contact total, mais on doit le prévenir de ne bouger à aucun moment. L’application doit être effectuée sur toute la surface oculaire.

La vitesse d’application doit être moyenne et doit toujours correspondre aux caractéristiques électriques du tissu traité (extrêmement sensible, car il s’agit de la fine peau qui borde l’oeil et la grande concentration aqueuse de l’oeil). La 40 sensation de chaleur est plus importante sur les zones à présence osseuse comme la pommette et la tempe. La puissance d’application doit aussi s’adapter aux propriétés individuelles (20-25%) et doit se régler tout au long de la séance, en fonction des indications subjectives du client.

La taille des applicateurs doit correspondre à la zone de traitement sélectionnée (on sélectionne par défaut le coupleur coaxial de 33 mm de diamètre) et ne doit pas excéder la taille naturelle des traits du client. La manipulation de l’applicateur doit être plane sur la surface de la peau à tout moment, en s’adaptant aux irrégularités des traits du client.

La fréquence de travail recommandée est de 2 à 3 séances d’environ 10 minutes (entre 5 et 7 minutes pour chaque oeil) chaque semaine, un jour sur deux. Il est conseillé de suivre entre 10 et 15 séances, en fonction de la gravité du problème. On complète le traitement avec une séance d’entretien par mois.

Il est recommandé de compléter ce traitement en appliquant la plaque active sur la zone rénale (dos) et la plaque passive sur l’abdomen, perpendiculairement, dans le cas de poches d’origine aqueuse. Dans le cas de poches d’origine adipeuse, il est recommandé d’appliquer la plaque à la hauteur du foie (dos) et la plaque passive perpendiculairement à la précédente (abdomen)1. Ce traitement doit se prolonger durant 20 minutes. Sa finalité est de stimuler le fonctionnement de ces organes et de contribuer aux fonctions de drainage et de nettoyage de l’organisme. Il est aussi recommandé de réaliser des digitopressions ou une stimulation des fonctions organiques d’élimination par le biais de la réflexologie podale, si vous disposez de ces connaissances.

Les résultats obtenus sur les cernes d’origine aqueuse sont meilleurs que ceux obtenus pour ceux d’origine adipeuse. Ces derniers s’atténuent aussi visiblement en décongestionnant la zone orbiculaire, mais leur traitement final est souvent chirurgical.

TYPE DE TRAITEMENT : Poches sous les yeux
NOMBRE DE SEANCES : 10 séances
DURÉE D’UNE SÉANCE : 10 minutes (cinq minutes pour chaque œil)
FREQUENCE DES SÉANCES : 2 fois par semaine
PRODUIT UTILISE : Gel conducteur, produit anti-rides, produit raffermissant, produit contour des yeux, produit drainant, produit lipolytique.
PROBLEME : Présence de poches sous les yeux. Il est nécessaire de connaître leur origine : génétique, pathologique, dues au stress, à la fatigue, etc.
PARTIES A TRAITER : Le contour des yeux et les poches sous les yeux.
POSITION DU CLIENT : Le client doit être allongé.
ACCESSOIRES : Coupleur coaxial circulaire.
- Taille Petite ou deuxième taille des coupleurs coaxiaux. Le choix dépend du problème et de la forme de la paupière.
- Application : Application glissante du coupleur coaxial. Ne pas effectuer de mouvement circulaire sur cette zone car cela serait désagréable pour leclient, qui ouvrirait et fermerait sans cesse la paupière avec le risque depénétration de liquide dans les yeux.
MODE D’APPLICATION : Introduire le produit approprié aux poches sous les yeux au moyen d’unmassage du bout des doigts. Appliquer le gel conducteur sur la surfacede la cavité oculaire à l’aide d’un pinceau. Poser la plaque circulaire, en douceur, sans appuyer, pour les cernes et les paupières pendant cinqminutes. Répéter l’opération avec l’autre œil.
COMPLEMENTS SOUHAITABLES : Un masque spécifique. Consommation d’infusions épuratives liées àl’organe à l’origine des cernes.
RESULTATS OBTENUS : Les poches sous les yeux dues à la fatigue ou au stress du clients’améliorent considérablement. L’apport en oxygène produit parl’appareil AUTOMATIC VITALTERM contribue à éliminer les toxines retenues, à augmenterl’irrigation sanguine dans la zone, et à régénérer tissus et cellules. Les poches sous les yeux diminuent et la peau acquiert une meilleuretexture.
CONTRE-INDICATIONS: Aucune connue. S’assurer que le client ne porte pas de lentilles decontact.
COMMENTAIRES: La peau doit être préparée avant de commencer le traitement. Il estnécessaire pour cela de procéder au démaquillage de toute la zone, mascara compris. La puissance de l’appareil à appliquer sur la zone oculaire doit êtrebasse, car il s’agit d’une zone très sensible. Demander au client la cause de l’apparition des poches sous les yeux. Sielles sont le résultat d’un trouble interne, prévenir le client qu’elles réapparaîtront. Si le problème est génétique, il est très difficile de faire disparaître les cernes. Elles peuvent être améliorées, mais elles se verront toujours. Dans le cas de poches sous les yeux causées par le stress, on observe une amélioration.

1ère ETAPE : Elimination des toxines des poches sous les yeux

2ème ETAPE : Elimination des toxines des poches sous les yeux

3ème ETAPE : Elimination des toxines des poches sous les yeux

4ème ETAPE : Elimination des toxines des poches sous les yeux

Kinésithérapie esthétique