Utilizamos cookies propias y de terceros para realizar labores analíticas y mostrarle publicidad relacionada con sus hábitos de navegación. Al continuar navegando aceptas nuestra Política de Cookies.

Traitement des rides du cou

Les rides du cou peuvent être causées par différents facteurs : prédisposition familiales, mauvaises positions, absence de soins du visage, mauvaise alimentation, tabac, mauvaise oxygénation... Les rides peuvent être la conséquence d’un processus de vieillissement physiologique (général, dû à l’âge) ou prématuré.

Le cou flasque est une des principales manifestations du vieillissement cutané, c’est pourquoi il vaut mieux commencer le traitement préventif le plus tôt possible. Grâce à son action à la fois sur la peau et les muscles, et la pénétration de substances actives, le Système AUTOMATIC VITALTERM est une des techniques électro-esthétiques les plus efficaces dans le traitement des rides et de la flaccidité du cou. Ce traitement vise à améliorer le tonus musculaire et à favoriser la régénération de l’épiderme. Ainsi, tous les cosmétiques et techniques utilisés sont des stimulants.

Il est intéressant d’observer l’atténuation des lignes d’expression soumises à un traitement palliatif. Peu à peu, la peau acquiert une plus grande turgescence et élasticité lors des mouvements habituels de torsion.

Avant de commencer le traitement, la professionnelle de l’esthétique doit considérer l’importance des tissus et des structures du cou. Les muscles cachent les grandes artères qui circulent jusqu’à la tête. Au centre du cou se trouve la glande thyroïde. Située sur la pomme d’Adam, cette glande régularise les processus hormonaux importants à notre physiologie. C’est pourquoi il faut être prudent lors du traitement et éviter le passage du courant à cet endroit-là.

La professionnelle ne doit pas réaliser l’application de AUTOMATIC VITALTERM dans la partie centrale du cou. La mobilisation des muscles doit toujours s’effectuer en orientant les mouvements vers l’arrière de l’oreille. La pression doit être constante et toujours s’adapter aux changements de plans de l’anatomie du cou.

La puissance d’application peut être moyenne à haute ou haute (70-90), selon la sensation subjective du client.

Si l’origine des rides est externe (par ex., le tabac), il faut conseiller à la cliente d’arrêter ou de réduire sa consommation.

Le mode de traitement est de deux séances hebdomadaires 10 à 15 fois. Une séance d’entretien est conseillée tous les mois.

TYPE DE TRAITEMENT : Flaccidité du cou
NOMBRE DE SEANCES 15 séances.
DUREE D’UNE SEANCE : 15 minutes (environ 5-7 minutes de chaque côté)
FREQUENCE DESSEANCES 2 à 3 fois par semaine
PRODUIT UTILISÉ : Gel conducteur, produit raffermissant
PROBLEME : Flaccidité de la peau du cou.
PARTIES A TRAITER : Cou
POSITION DU CLIENT : Le client doit être allongé.
ACCESSOIRES :
- COUPLEUR COAXIAL .
 
-Type d’application : Application circulaire de moyenne pression.
- Taille de la plaque : La seconde taille des coupleurs coaxiaux. A choisir en fonction du problème et de l’extension de la surface à traiter.
MODE D’APPLICATION : Faire pénétrer le produit raffermissant au moyen d’un massage du bout des doigts. Appliquer le gel conducteur sur la surface affectée à l’aide d’un pinceau. Sélectionner la moitié droite ou gauche du cou. Commencer par la partie inférieure du cou. Appliquer le coupleur coaxial de forme circulaire, en appuyant pour obtenir un bon contact.
Eviter de passer l’accessoire sur la glande thyroïde, située au centre du cou. Répéter le mouvement vers le haut et vers le bas plusieurs fois pendant 5 à 7 minutes. Répéter l’opération sur la deuxième moitié du cou.
COMPLEMENTS
SOUHAITABLES :
Un masque raffermissant.
Une crème spécifique pour le problème de flaccidité, qui renforce les effets du traitement.
RESULTATS OBTENUS : On peut observer des résultats dès la cinquième séance. La première séance apporte déjà une amélioration.
CONTRE-INDICATIONS : En présence d’un kyste malin.
COMMENTAIRE : La peau doit être préparée avant de commencer le traitement.
La puissance de l’appareil doit être moyenne.
Des traitements d’entretien sont conseillés une à deux fois par mois.

1ère ETAPE : Flaccidité du cou

 

TYPE DE TRAITEMENT : Réduction du double menton
NOMBRE DE SEANCES 15 séances
DUREE D’UNE SEANCE : 15 minutes (environ 7-8 minutes pour chaque côté du cou)
FREQUENCE DESSEANCES 2 ou 3 fois par semaine
PRODUIT UTILISÉ : Gel conducteur, produit anticellulite
PROBLEME : Présence de graisse dans la partie inférieure du visage et sur le cou.
PARTIES A TRAITER : Partie inférieure de la mandibule et cou
POSITION DU CLIENT : Le client doit être allongé.
ACCESSOIRES :
- COUPLEUR COAXIAL .
 
-Type d’application : Application circulaire de moyenne pression.
- Taille de la plaque : La seconde taille des coupleurs coaxiaux. A choisir en fonction du volume du cou.
MODE D’APPLICATION :

Faire pénétrer le produit anticellulite au moyen d’un massage du bout des doigts. Appliquer le gel conducteur sur la surface à traiter à l’aide d’un pinceau. Sélectionner la moitié droite ou gauche du cou.

Commencer du bas du cou, en partant de la clavicule. L’application doit se faire horizontalement : depuis le centre jusqu’au côté du cou.

Appliquer la plaque circulaire en remontant vers le menton. Eviter de passer sur la glande thyroïde, située au milieu du cou. Appliquer la plaque du menton jusqu’au bas de l’oreille. Répéter le mouvement vers le haut et le bas plusieurs fois pendant 7 à 8 minutes. Recommencer de l’autre côté du cou.

COMPLEMENTS
SOUHAITABLES :
Un masque raffermissant.
Une crème spécifique pour le problème de flaccidité, qui renforce les effets du traitement.
RESULTATS OBTENUS : S’il ne s’agit pas d’un problème génétique, on peut observer des résultats dès la troisième ou quatrième séance.
CONTRE-INDICATIONS : En présence d’un kyste malin.
COMMENTAIRE :

La peau doit être préparée avant le début du traitement : bien nettoyer toute la zone de maquillage.

La puissance de l’appareil doit être moyenne.

Des traitements d’entretien sont conseillés une à deux fois par mois.

1ère ETAPE : Réduction du double menton

Kinésithérapie esthétique